Mesfavorisitescom- Banière image

HISTOIRE  LES ORIGINES DU TATOUAGE

CONVENTION_ DE _TATOUAGE _LONDRES __TATOUEURS_TATOUEUSES
Tatouer est une pratique connue depuis le néolithique en Eurasie. Otzi, l’homme retrouvé dans les glaciers des Alpes en 1991 était tatoué, il y a plus de 6000 ans de cela. Le pauvre Otzi était blessé et est vraisemblablement mort de froid dans une tempête de neige. Il était armé d’un arc et d’une hachette en cuivre et portait d’étranges tatouages, composés de traits très fins disposés en croix sur le bas du dos, les jambes et les chevilles.
 

Origine du mot tatouage / Tattoo

Il y a 10 000 ans, le tatouage au paléolithique
 
   gif fleche pour mesfavorisites
Histoire de mots: Le Docteur Berchon, traducteur du deuxième voyage de Cook vers Tahiti en 1772 employa pour la première fois le mot Tattoo. Bien que la pratique du tatouage du corps est très ancienne, le mot anglais tatouage est relativement nouveau. Le capitaine James Cook (qui nous a aussi donné le mot tatou ) a introduit le mot aux anglophones dans son récit d'un voyage autour du monde 1768-1771. Comme tatou, tatouage vient de langues polynésiennes telles que Tahiti et Samoa. La première utilisation du verbe tatouage en anglais se trouve dans un enouvelle en   1769 dans le journal de Cook. Les marins ont introduit la coutume en Europe depuis les sociétés du Pacifique où elle a été pratiquée, et elle est restée associée avec des marins.
Le mot « tattoo » vient du tahitien « tatau », qui signifie marquer ou dessiner. La racine du mot, « ta » signifie « dessin » et « atoua » signifie « esprit ».
 
Il est d’abord introduit dans le Dictionnaire de l’Académie française en 1798, puis en 1858, le mot fut officiellement francisé en Tatouage et fit son apparition dans le dictionnaire de la langue française.
 


tatouage-otzi[1]

Il y a 2 600 ans, le tatouage en Perse et en Grèce.

 gif fleche pour mesfavorisites
Les Grecs ont une très haute estime du corps, de la beauté et de la symbolique. Pourtant, le tatouage ne fera jamais partie de leurs supports d’expression de l’art ou de l’esthétique. Une raison bien simple : le tatouage vient aux Grecs par les Perses, leurs ennemis héréditaires. Pour les Grecs la culture perse était hermétique et leur inspirait inquiétude et méfiance.

tatouage-perse-art-du_tatouage_ancien_mesfavorisites.com 
 Il y a 2 200 ans, le tatouage en Egypte.
 
             gif fleche pour mesfavorisites             

Les Romains héritent à leur tour des Grecs la pratique du tatouage, toujours dans une utilisation punitive. Les esclaves sont marqués par un tatouage plus discret que chez les Grecs : au lieu d’une grosse chouette sur le front, les Romains tatouent la première lettre du nom de famille du maître entre les deux yeux des esclaves. Cette pratique atteste également d’une des rares traces de l’humour (d’esclavagiste) des Romains. Suétone rapporte en effet qu’un des bons mots de l’époque était : “Il n’y a pas plus lettrés que les Nubiens” (la Nubie était une source majeure d’esclaves). Les Romains étendent la pratique aux mercenaires, dont ils se méfient, afin de s’assurer que les déserteurs soient identifiés.

tatouage-spqr[

   Il y a 1 800 ans, le tatouage chez les Pictes.

 gif fleche pour mesfavorisites
De nombreux peuples d’Europe portaient des tatouages : Gaulois, Celtes, Goths, Germains. Mais les Pictes sont certainement le peuple pour lequel le tatouage avait la plus grande importance. Des Pictes on ne sait presque rien. Cette peuplade occupait les Highlands d’Ecosse et combattit les Romains avant d’être peu à peu assimilés par une autre tribu, les Scots. Ce peuple serait venu du continent lors du 1er millénaire avant J.C. En 297 ils sont cités avec les Hibernii (les Irlandais) comme ennemis des Bretons par un historien de l’époque. Les Pictes ont laissé de nombreuses pierres dressées ornées de figures géométriques et figuratives d’animaux, en particulier de quadrupèdes.

tatouage-picte[
 
  Il y a 1 000 ans, le tatouage chez les Maya et les pré-Colombien.
 
         gif fleche pour mesfavorisites       



     L’histoire de l’Amérique du Sud et des civilisations précolombienne reste incomplète, avec de grandes zones d’ombres. Il aura fallu attendre une période très récente pour décrypter l’écriture des principales nations de l’époque. Sur le tatouage, on dispose de divers éléments épars : on sait qu’au 11e siècle des tribus se tatouaient, comme les Chimu du Pérou dont on a retrouvé des momies. Le nombre de corps tatoués fait supposer que jusqu’à 1/3 des habitants de la région étaient tatoués. On ne connaît pas la signification de leurs tatouages, qui restent très simples. On sait en revanche qu’ils utilisaient des arêtes de poisson ou des plumes pour piquer la peau.


tatouage-momie-chimu[
 
Il y a 235 ans, le tatouage revient en Occident
 
 gif fleche pour mesfavorisites 

L’effet conjugué des 3 monothéismes à l’encontre du tatouage on cantonné ce dernier à une marque pour les esclaves et les prisonniers.
En Europe, le tatouage a disparu. Les missionnaires se méfient de ces signes de barbarie qui altèrent l’oeuvre de Dieu. Seuls quelques marins revenant d’Arabie arborent quelques tatouages rudimentaires.

 

                         

      tatouage- maori
Dessin d'un chef maori, 1784 par Parkinson suite au premier voyage du capitaine James Cook en Nouvelle-Zélande.(Adroite de l'image) Il y a 200 ans, le tatouage en France sous la Révolution et l’Empire
 
 TAOUAGE-FORCAT- encre - noire   


gif fleche pour mesfavorisites
Model de tatouages à l
L’Angleterre sera la première nation européenne à redécouvrir et développer le tatouage.  Cette expansion n’aura pas lieu en France, car à cette même période le tatouage est établi comme moyen de contrôle policier. Jusqu’au 1er Empire, les voleurs reçoivent une fleur de lys ou un V à l’épaule droite. Les galériens reçoivent les 3 lettres GAL. Selon la prison, les malheureux forçats sont soient brûlé au fer rouge, soit tatoués. C’est la flétrissure qui ne sera remplacée que des dizaines d’années plus tard par le casier judiciaire.'encre noire   

LE PREMIER HOMME TATOUE

Le Grand Capitaine Costentenus est souvent considéré comme le premier tatoué l'homme les Documents  exposées sont  aux États-UnisCela, cependant, n'est pas vrai. Le premier homme tatoué est soupçonné d'avoir été  est James F. O'Connell. Tout indique que O'Connel apparu au American Museum de Barnum en 1842 et Constentenus n'apparaît pas avant les années 1870.
O'Connel a également été le premier homme tatoué pour écrire et publier son origine embelli, comme une source supplémentaire de revenus, sous le titre «
La vie et les aventures de James F. O'Connell, Tatoué (1845)

pdf ici 

Bien Constentenus n'était pas le premier, il était de loin l'homme le plus remarquable tatoué des années 1800. En fait, il était probablement l'homme le plus lourdement tatoué dans le monde pendant ce siècle. Même aujourd'hui, l'ampleur de sa couverture de tatouage reste assez remarquable. Le capitaine a été le premier homme à afficher un tatouage complet du corps avec son visage, le cuir chevelu, les organes génitaux et sangles doigt tous les tatoués. La seule partie de son corps tatoué pas été la plante de ses pieds.
 



Vous souhaitez faire un don pour soutenir le site.Merci.