MESFAVORISITES .COM

 

Distillerie de Voiron des pères Charteeux

Le Duc d’Estrées, Maréchal de France En 1605, le Duc d’Estrées remet aux moines de la Chartreuse de Vauvert, à Paris, un manuscrit révélant la formule d’un « élixir » (contenant la quasi-totalité des plantes médicinales de l’époque), dont nul ne sait l’origine. A cette époque, en effet, seuls les moines et les apothicaires possèdent les connaissances nécessaires au travail des plantes.

source 

https://www.chartreuse.fr/histoire/histoire-des-liqueurs/

En 1611, le Cardinal de Richelieu remercie avec chaleur le Révérend Père de la Chartreuse de Paris; celui-ci lui avait envoyé un bézoard l’ayant soulagé d’une « fâcheuse maladie ». (bézoard : pierre trouvée dans l’appareil digestif de certains animaux, à laquelle on attribuait des vertus médicinales).
rop complexe, la recette de cet élixir – surnommé « Elixir de longue vie » – semble n’avoir été que partiellement utilisée pendant plusieurs décennies à Paris. En 1737, le Monastère de la Grande-Chartreuse (proche de la ville de Grenoble) décide d’en faire une étude exhaustive. L’apothicaire de la Grande-Chartreuse, Frère Jérôme Maubec, est chargé de cette tâche. En 1764 il parvient enfin à fixer définitivement la formule de ce qui devient l’Elixir Végétal de la Grande-Chartreuse.
source histoitre de la chartreuse 

Cave de vieillissement

Cave de vieillissement

 distilation de la chartreuse verte et jaune

 
 

distilation de la chartreuse

  Distillerie de Voiron

Publicité affiche de la chartreuse

 Publicité

 

taragone liqueur élixir végétal

  Distillerie de Tarragone

 Distillerie de Tarragone

 Distillerie de Tarragone

 

SALLE DE DEGUSTATION A VOIRON DANS L'isère

Salle de Dégustation à voiron


carte postale route de la chartreuse ,Fourvoirie,fabrique de liqueurs
LA FABRIQUE DE LIQUEURS LA FOURVOIRIE LA GRANDE CHARTREUSE



 
LE BLOG